vendredi 28 avril 2017

Le vendredi à ma fenêtre 14/52



"La végétation ne connait pas de contradiction. Il vient des nuages pour contredire le soleil du solstice. Aucune tempête n'empêche l'arbre de devenir vert."
Gaston Bachelard "l'arbre aérien"

jeudi 27 avril 2017

5 jours au Portugal (4)

Sur le chemin Vicentina dans l'Alentejo 

De Porto Covo à Vila Nova de Milfonts

 Il nous a fallu 7 heures par le sentier des pêcheurs pour ralier les 20 km qui séparent Porto Covo de Vila  Nova de Milfontes. 7 heures à randonner vers le sud, sur la rota Vicentina, sentier se faufilant à travers un véritable tapis de fleurs qui m'a donné l'impression de marcher sur un tissus en Liberty posé en bordure d'Atlantique. 7 heures d'émerveillement quasi constant, tant ce littoral est sauvage et nous offre une succession de plages et criques plus paradisiaques les unes que les autres.Le chemin signalé par des panneaux bleu et vert est très bien balisé et ne présente aucune difficulté particulière sinon le fait que l'essentiel de la randonnée s'effectue dans le sable ce qui peut accentuer la fatigue surtout en fin de parcours. Un petit conseil : opter pour une rando du Nord vers le Sud, ce qui évitera d'avoir en ligne d'horizon les cheminées et constructions de la zone portuaire de Sines.





Porto-covo-portugal.jpeg
Place de l'église de Porto Covo, point de départ de notre randonnée
chemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpeg
On laisse Porto Covo et on s'avance sur un sentier qui se faufile au milieu de coussins de fleurs

chemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpeg
Praia da Ilha ; un restaurant donne sur cette plage, c'est du reste le seul sur ce tronçon
chemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpegchemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpegchemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpegchemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpegchemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpeg

chemin-des-pêcheurs-rota-vicentina.jpeg
Praia da Malhao

Une pause à l'ombre sur la plage de Malhao, classée comme l'une des plus belles plages du Portugal

Retrouver un champ de blé et de coquelicots en arrivant à Vila Nova de Milfontes

vilanova-de-milfontes.jpeg
le rio de Vila Nova de Milfontes
vilanova-de-milfontes.jpeg

vilanova-de-milfontes.jpeg
Vila Nova de Milfontes

mardi 25 avril 2017

5 jours au Portugal (3)

Les murs de Lisbonne 






Tami Hopf est une artiste brésilienne, installée en Suisse. Elle tatoue les peaux, les murs, et a peint en 2016 ce mur de l'Alfama.
street-art-lisbonne-tami-hopf.jpeg
"Lisa" de Tami Hopf - Calçadinha da Figueiras - Alfama
street-art-Lisbonne.jpeg

Coup de cœur pour cette création de l'artiste lisboète Leonor Brilha, qui a dessiné un napperon traditionnel portugais et l'a bordé de cette phrase : la maison était une prison, quand les femmes brodaient elles tissaient les fils du silence.

street-art-Lisbonne-leonor-brilha.jpeg
Un napperon brodé sur le mur d'un immeuble du quartier de Graça



Sur les murs de l'Alfama, ces deux mots, petits cailloux qui attirent le regard mais dont j'ignore l'auteur :
street-art-Lisbonne.jpeg

bairro-estrella-douro-lisbonne.jpeg
Murs en céramiques dans l'ancienne cité ouvrière du Bairro Estrella d'Ouro - Graça

Le poème "Ser Poeta" de Florbela Espança traduit ici



street-art-Lisbonne.jpeg
Des carreaux / photos des habitants du quartier de la Mouraria. Un joli hommage à ceux qui font l'âme de l'un des plus anciens quartiers de Lisbonne, aujourd'hui en voie rapide de gentrification.


street-art-Lisbonne.jpegstreet-art-Lisbonne.jpeg
Fresque signée Godmess dans le quartier de La Mouraria

street-art-Lisbonne.jpeg


street-art-Lisbonne.jpeg

lundi 24 avril 2017

Le cahier à spirales - au hasard des pages (4)



création-catherine-rouchié.jpeg

Page chlorophylle avec cet échantillon de brins d'herbes réalisés aux point avant, point de tige accolé et avec quelques perles de rocaille transparente pour la rosée.

vendredi 21 avril 2017

Le vendredi à ma fenêtre 13/52




"Mais il en va d'une œuvre comme d'un arbre : plus les racines s'enfoncent dans la nuit de la terre, plus grand est le morceau de ciel que la ramure peut embrasser."
Michel Tournier

jeudi 20 avril 2017

5 jours au Portugal (2)

Les "petites pierre polies" de Lisbonne


Faire un patchwork d'azulejos pour éviter d'avoir à choisir. Les assembler, les juxtaposer pour le plaisir de l'effet produit, pour le voyage polychrome ou en azur. Retrouver ainsi la vocation première de ces azulejos -petites pierres polies - qui étaient d'imiter les mosaïques romaines.

azulejos-lisbonne.jpegazulejos-lisbonne.jpeg

azulejos-lisbonne.jpeg

azulejos-lisbonne.jpeg
 azulejos-lisbonne.jpeg


azulejos-lisbonne.jpeg

azulejos-lisbonne.jpegazulejos-lisbonne.jpeg
 
azulejos-lisbonne.jpeg


azulejos-lisbonne.jpeg



à suivre....

 

mardi 18 avril 2017

5 jours au Portugal (1)

Second séjour au Portugal, l'occasion de mieux faire connaissance avec Lisbonne puis de s'aventurer sous le Tage (Alentejo) pour deux jours de randonnée sur le chemin Vincentina, chemin des pêcheurs qui longe un littoral sauvage et borde des plages paradisiaques.

Lisbonne est un rayon de soleil

Bien sûr le blanc l'emporte à Lisbonne et nous rappelle que nous sommes à une latitude de presque 39°, mais c'est le jaune qui a imprégné ma rétine, celui du tramway 28 qui sillonne la ville d'Est en Ouest, le jaune des fleurs qui poussent sans autorisation sur les toits, cette porte ensoleillée dans le  Bairro Alto, une façade attrapée Praça de Flores et enfin ce ruban jaune sur le quai où nous embarquons sur un ferry pour traverser le Tage, marcher jusqu'au Ponto Final et nous asseoir  sur deux chaises jaune pour nous régaler d'une salade de poulpes en admirant la belle capitale de l'autre côté du fleuve.

tramways-lisbonne.jpeg

tramways-lisbonne.jpegtramways-lisbonne.jpeg

porte-jaune-lisbonne.jpeg

praça-de-flores-lisbonne.jpeg

les-quais-de-lisbonne.jpeg
Embarquement pour Cacilhas
pontofinal-cacilhas.jpeg
Le Ponto Final : la promesse d'un bout du monde

pontofinal-cacilhas.jpeg
Vue sur le Pont du 25 avril et sur Lisbonne








 à suivre....